Bien contrôler son chauffage

Un nouveau thermostat, mais pourquoi faire ?

En arrivant dans l’appartement que je viens d’acheter, j’ai constaté qu’une nouvelle chaudière à gaz avait été installé (moins de 5 ans) mais que l’ancien thermostat variateur été restait en place et contrôlait toujours l’allumage de la chaudière.

Toutefois avec les travaux qui avancé dans l’appartement j’ai commencé à remettre en route le chauffage. J’ai vite compris qu’il y a avait un souci avec l’ancien variateur car lorsque la chaudière était allumé et que le thermostat était positionné sur 18 (température tout à fait vivable en journée) j’ai constaté qu’il faisait bien plus chaud que le 18 attendu. En fait la chaudière été en fonctionnement qu’il fasse 18 ou 25 degrés dans l’appartement (température constaté après avoir investi dans un thermomètre électronique a 5€ chez Leroy Merlin).

Il m’est donc venue l’idée de changer ce thermostat datant de l’après-guerre pour un mettre un qui se piloterais :

  1. Plus facilement
  2. A distance
  3. Et me ferait économiser de l’argent à long terme.

Après avoir fait le tour des différentes technologies, et après avoir voulu monté ma propre centrale de commande avec une Raspberry PI, je me suis tourné vers une autre solution.

La solution au problème ?

J’ai donc choisi et commandé sur Amazon (après vérification de la compatibilité de ma chaudière) le thermostat NetAtmo. Ici je ne vais pas faire de test entres les différents modèle. Des sites de test plus spécialisé et plus compétant que mois sont plus apte a faire les tests permettant de faire vos propre choix. C’est donc le choix que j’ai fais après réflexion (et quelle réflexion car il s’agit d’acheter un thermostat a près de 200€).

Thermostat NetAtmo

 

L’annonce de réduction des dépenses énergétique telle que décrite dans le fascicule me semble un peut trop réaliste a mon goût.

Toutefois ce qu’il est intéressante de voir c’est que tous les mois où le thermostat est allumé, on reçoit un mail nous indiquant le temps total ou le chauffage a fonctionné.

(Screen à venir)

Montage du thermostat sur la chaudière

Le montage me faisait peur au début. C’est pas tous les jours que l’on intervient sur une chaudière même s’il ne s’agit que de brancher 4 fil. Une fois le thermostat repéré sur la chaudière, il suffit de suivre je jeux de couleur et de remplacer les câbles un par un. Il vaut mieux au cas ou faire une photo de l’assemblage avant de démonté au ça ou l’on doivent revenir en arrière pour une raison obscure.

Le montage que j’ai choisi de réaliser pour ma chaudière est le suivant :

Schéma montage home

Une fois relié les 4 câbles on obtient ça :

(Screen à venir)

(Ma chaudière étant dans ma cuisine, je l’ai entouré d’un meuble colonne de cuisine, me permettant ainsi de la camoufler et ne pas perdre de rangement dans la cuisine)

Une fois le panneau électrique démonté et le récepteur monté, le plus gros du travail est fait.

Attention, je propose ce mode de branchement, mail en existe un autre comme montré dans le plan de montage qui pourrait mieux vous convenir.

Configuration et pilotage du chauffage

Je ne souhaite pas refaire le manuel de configuration ici, car celui proposé par le fabricant est tout a fait simple et intuitif. Il suffit d’aller voir ici pour plus d’information.

Gestion via l'application

Planning sur l'application

Un chauffage va plus consommer si on l’éteint quand on part et qu’on le rallume à fond lorsque l’on revient.Il faut donc veiller a ce qu’il y ai une température minimum constante dans l’appartement pour ne pas trop consommer au final. Les température recommandé par le constructeur peuvent surprendre, mais sont très vivable. Il ne faut juste pas avoir peur de mettre un pull quand il y a besoins. Toutefois si on est pas d’accord avec ces températures on peut bien entendu les modifier et ainsi se faire ses propres températures.

Il existe 3 types température :

  • Confort (en vert) : La température qui est utilisé quand on est présent au domicile
  • Nuit (en bleu clair) : La température de fonctionnement pendant la nuit.
  • Eco (en bleu foncé) : qui est elle la température en milieu de journée lorsque l’on est pas dans l’appartement.

Il existe d’autre plage comme Absent ou bien hors gèle qui sont réglable mais pas supprimable. Il est toutes fois possible de créer une nouvelle température que l’on pourra ensuite ajouter a notre planning.

Pour le pilotage, la seule ombre au tableau est le fait que l’on doivent passer par un tiers pour administrer notre thermostat. En effet, il faut s’enregistrer sur les serveur NetAtmo pour pouvoir piloter le thermostat à distance. Aujourd’hui ce n’est pas ici que ce trouve le soucis, mais c’est le jours ou la boite va cesser son activité ou le problème va se rencontrer. Le thermostat sera t’il toujours pleinement fonctionnel ? Obsolète ? Ça seule le temps nous le dira.

Conclusion

Positif :

  • Configuration et pilotage à distance
  • Suivi mensuel de la consommation
  • Planification de plage pour chaque jour
  • Mode absent et hors gel
  • Fonctionne également en local
  • L’application permet de gérer plusieurs thermostats

Négatif :

  • Possible perte de connexion (reconnexion automatique)
  • Passage obligé par un serveur tiers d’authentification
  • Gestion de chaudière central uniquement

Une réflexion au sujet de « Bien contrôler son chauffage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *